samedi 4 janvier 2014

2013 survolé et atterrissage en 2014





Pendant mes dernières heures du vol dans l'avion 2013, la tête collée sur le repose tête, je me repasse les images de cette année riche en émotions à travers les hublots.
A commencer du premier janvier 2013, j'ai posté mon premier billet ( autre que la présentation) sur ce blog qui a donc 1 an (ici).
Ceci n'est pas mon premier blog , mais on a passé une petite année ensemble et j'espère que cela continuera encore longtemps.
Sur ce blog, j'ai posté mes résolutions, et j'e ai réalisés certaines ! *clap clap*



Donc, je disais que 2013 a été une année relativement intense et significative et assez particulière, je dois vous l'avouer. Elle a commencé très mal en janvier/février, très très mal. J'ai pété des câbles à plusieurs reprises, eu de gros coups de cafards et de chagrins, eu une attitude "je m'en foutiste" à me noyer dans des séries et sur Youtube pour oublier, eu de grosses pressions et une attitude totalement négative face à la vie ... Je pensais bien faire, je voulais bien faire mais je faisais n'importe quoi, du coup, j'avais plus aucun espoir, rien...
Je me souviens très bien du pire jour de cette année :  la St-Valentin, j'ai pleuré non stop toute la journée ! ( même la responsable de cantine a eu pitié de moi et m'a apporté des serviettes de cantine ... avec le temps j'arrive à en rire) ... Mon moral, mes notes, mon comportement ont été affecté, on a cherché à me comprendre, ça n'a fait que empiré et puis je pensais même pas avoir mon bac avec mon niveau lamentable de Terminale et du coup je continuais à m'engouffrer en me disant que quoi que je fasse mon dossier de terminale est trop médiocre pour prétendre avec une prépa avec ça. Je ne travaillais plus, pensant que mes efforts n'apporteront rien... mais on m'a encouragé, on m'a tous dit que j'avais des capacité si je les exploitais et on m'a aidé à remonter la pente et on m'a dit de tenter la prépa.
En Mars, j'ai repris mes forces et mon courage, je me suis peut-être ramassée, mais je vais me relever. J'ai voulu "Get a New Fresh Start" comme dans la vidéo de Michelle Phan. Et je me suis prise pour Mulan et j'ai coupé mes longs cheveux en carré ... et j'ai bossé, j'ai voulu être très sérieuse et organisée, mais mes notes remontaient un peu mais elles étaient médiocres ... vraiment trop médiocres ... ça m'a vite saoulé alors je me suis dit tant pis, l'an prochain je commencerais à bosser plus régulièrement et tant pis si j'ai pas de prépa ... pourtant en aucun cas ' irai faire une licence, je me connais et je serai pas assez mûre pour me faire lâcher sans pression dans les études ... oui autant trop de pression ça fait l'effet inverse mais j'en ai besoin d'un minimum pour être efficace. Alors j'ai longuement hésité pour mettre quelque chose après mes 6 choix en prépas sur APB (oui je vais quand même tenter ça coûte rien ) : soit une école d'ingé soit médecine.
J'ai choisi de mettre médecine, bien qu'au final j'ai réussi mon concours de Polytech-UPMC pour y accéder ...
Ces notes au concours,donc en avril, m'ont mis une baume au coeur, je suis pas si nulle que je le pense. Mais bon, dans ma petite cervelle, le bac, c'est beaucoup plus dur qu'un petit concours ... Néanmoins,j'ai relâché un peu la pression, surtout avec le mariage de ma cousine. Je me suis agrippée à Pretty Little Liars aussi, où j'ai enfilé les saisons en me couchant à des heures pas possibles.
Je me suis aussi bien amusée !
Bah oui, c'est la dernière année de lycée, la terminale... autant faire les fifous !
Je me suis bienéclatée à faire un Harlem Shake avec ma classe, à diriger la "flash mob" Gangnam Syle, à faire des Un Deux Trois soleil foireux en maths, à porter des lunettes 3D quand on faisait le cours sur la géométrie de l'expace, à me déguiser avec une perruque blanche sur la tête, à rigoler à avoir mal aux abdos et à chanter pour les profs.
Le mois de mai et de juin sont passés bien vite, après une bonne déconnade de fin d'année, j'ai travaillé vraiment très sérieusement, rattrapant tout ce que j'aurais du faire durant toute l'année ... et j'ai compris que je travaillais mal, très mal durant tout l'année ( oui copier les corrections craqués du livre du prof et avec FB/Youtube en bossant ça aide pas) ... alors en peu de temps, j'ai appris à bosser efficacement ... et ça a apporté des fruits ... j'en ai bavé, j'ai déconné beaucoup, j'en ai rebavé mais j'ai fini par avoir mon bac avec mention TB ... c'est vraiment pas mon genre d'exposer ce genre de "réussite", j'ai toujours trouvé ça très prétentieux, mais j'étais contente de me dire : "Sonia, tu vois t'es pas une merde, t'as juste si peu confiance en toi et tu te donnes pas assez les moyens pour réussir ce que tu veux entreprendre... tu abandonnes trop vite, tu te bats jamais pour ce que tu veux vraiment et tu regrettes ! " 
Finalement, j'ai eu une prépa, mon deuxième choix ... c'est pas ze prépa parisienne de la mort qui tue, c'est une petite prépa dans un trou paumé ( oui, en dehors de Paris et des grandes villes, c'est un trou paumé pour moi ^^' ) , et ça m'a fait super plaisir. Je me suis dit que j'allais bosser à mort mais en attendant, pour les vacances, j'en profite grandement, surtout en fin juin, après les épreuves ... Les soldes, Disney tout pour me faire oublier que je devais passer mon code et mon permis ... je me suis fait engueulé par mon père ... et j'ai pleuré ... le jour de mes 18 ans ... bon, j'ai pas encore le permis et avec la prépa je stoppe un instant, j'ai juste mon code. Je suis aussi parti à Londres et à Toulouse, j'ai passé de très bonnes vacances.
Bim septembre, prépa ( le pourquoi du comment je n'écrit plus de aout jusqu'à décembre ) . Mon impression se trouve ici. Pour faire court, ça m'a changé totalement, j'ai rencontré de nouvelles personnes ... très différentes ( voire bizarres ) de celles que j'avais l'habitude de côtoyer mais dans ce petit monde, j'ai rencontré des personnes adorables même si ma conception des choses ne collera jamais avec la leurs ... mais c'est comme ça, c'est la diversité et c'est pas plus mal.
En décembre, en ce fin de 2013, ça a terminé comme ça a commencé : mal.
Avec le décès de mon grand  père paternel, l'ambiance était macabre et pesante...
Nous lui avons dit au revoir aux obsèques du premier janvier 2014.
L'atterrissage en 2014 depuis le vol de 2013 n'est pas un crash, c'est juste un atterrissage violent.

J'aurais aimé pourvoir vous souhaiter à tous, chers lecteurs la bonne année bien avant et partager avec vous tous les préparatifs de fête comme je les aime mais je n'ai pas festoyer et j'ai pas eu le temps de me pencher sur le net.


Toutefois, je vous souhaite :


UNE MAGNIFIQUE ANNÉE 2014




Je vous souhaite un tas de belles choses : santé, amour, réussite et épanouissement !
Que votre année soit plus belle que la précédente !

Quant à moi, avant de retourner bosser ma colle de bio ( pleure ) , je vous fait l'inventaire de mes nouvelles résolutions ( qui sont plus des objectifs en soi ) :

- Ranger plus souvent ma chambre et être organisée 
-Travailler plus et surtout plus efficacement
- Avoir mon permis
- Me consacrer davantage à mes blogs
- Eviter de manger n'importe quoi, n'importe quand
- Répondre plus souvent et plus rapidement à mes lettres
- Garder le contact et prendre contact de ceux que j'aime
- Pouvoir avoir le temps de prendre soin de moi ( ça va pas être facile avec la prépa)
- Oser, oublier le regard des autres et ma timidité pour m'élancer
- Etre gentille, forte, généreuse et apporter mon aide à ceux qui en ont besoin.
- Sourire et être de bonne humeur malgré la fatigue et le stress




2 commentaires: